dimanche 1 avril 2018

Chicago Requiem




"Elle avait l'air d'un ange et avait agi comme une prostituée. La grâce d'un cygne plongeant ses ailes dans la boue"




Auteur : Carine Foulon
*
Titre : Chicago Requiem
*
Édition : Auto-édité

Sorti le 8 Mars 2018








Synopsis :


Chicago, années folles…
Sur la scène d’une ville en proie à la corruption, acteurs et gangsters se côtoient.
William, issu d’une famille riche et influente, les Henderson, possède un théâtre cerné de speakeasies et de maisons closes. Il aide son épouse, Susan, à reprendre sa carrière d’actrice malgré la corruption et la prohibition.
La sœur de William, Meredith, vient de passer cinq ans en prison. Résolue à se venger de son frère et de tous ceux qu’elle pense responsables de son incarcération, elle s’établit à Miami où elle rencontre un certain Al Capone.
Le vaudeville peut alors virer au drame, à la scène comme à la ville.




Mon Avis :


"Toute cette histoire est vraiment étrange : une horreur absolue, abyssale"
Ce livre est magnifiquement morbide et ma chronique va sans doute vous sembler complexe.
J'ai aimé ce livre, mais en même temps je ne l'ai pas aimé.

Lorsque je commence à le lire, l'histoire démarre doucement, elle me plaît et je veut en savoir plus. Mais au fur à mesure que j'avance dans le récit et que les évènements s'enchaînent, c'est un poignard dans le cœur que je reçois. 

Il y a un vrai travail sur le fond des personnages, de quoi ils sont capables lorsqu'on les pousse dans leurs retranchements. Le milieu mafieux est "malheureusement" bien dépeint. 
Le réalisme de cette œuvre est vraiment troublant, j'ignore si l'auteure s'est inspirée de faits réels mais pour moi ce récit peut très bien être vrai.

Ce livre est une tragédie, une pièce de théâtre qui se déroule sous nos yeux. Et c'est peut être à cause de ce côté "théâtre" que, lorsqu'il y a des détails sordides, j'ai vraiment été dégoûté au point d'en pleurer. 
L'histoire est belle dans ce qu'elle a de plus sombre et de plus tragique et ce n'est pas un récit heureux, c'est une décente au enfer pour la plupart des personnage et pour le lecteur également.

Carine Foulon arrive à nous dépeindre le côté vile de l'âme humaine, ce côté sombre qui surgit quand il n'y a plus de barrières, plus de frontières. Quand l'être humain n'a plus rien de civilisé...

Ce livre rentre dans mes coups de cœur parce que j'y ai mis beaucoup d'émotions, je suis ressortis de ma lecture totalement vidée et anéanti face à l'horreur dépeinte dans le roman. Mais je le mettrai plus dans ces lectures "interdites" qui vous touche, mais que vous ne pouvez pas piocher pour passer un moment cosy et tranquille, parce que au moment où vous l'ouvrez c'est une longue déchéance avec une étincelle d'espoir à la fin.




Pour retrouver l'auteur et le livre :






3 commentaires:

  1. Réponses
    1. Je prends ça comme un compliment, merci ^^

      Supprimer
    2. De tous les avis parus sur mon roman, c'est celui qui m'a le plus touchée. ;) Bonne semaine !

      Supprimer