mercredi 11 avril 2018

Taddeuz et le collier Aztèque



Un agréable voyage au Mexique à la découverte de la terre des Aztèques...





Auteur : Marie-Françoise Chevallier le Page
*
Titre : Taddeuz et le collier Aztèque
*
Éditions de la Safranède










Synopsis :



Laissez-vous emporter par les aventures de ce garçon exceptionnel!
MÉMOIRES D’UN JEUNE HOMME DE 13 ANS par TADDEUZ
Taddeuz a treize ans.
A sa majorité il succèdera à sa maman, la regrettée grande reine duTadjasthan. Auparavant il poursuit ses études sur une île au nord de l’Écosse, dans un pensionnat dont la spécialité est de former de futurs dirigeants, en les envoyant par groupes de six en mission à l’étranger. C’est ainsi qu’ils apprennent, sur le terrain, les matières fondamentales, le travail en équipe, et la réalité de la vie en société.
Une première mission de 90 jours conduit Taddeuz et ses amis au Mexique, avec leurs kalongs, à la recherche d’un très ancien collier aztèque composé d’un métal aux propriétés exceptionnelles dont la formule a été perdue.
Poursuivi par d’horribles tueurs à la solde d’un dangereux et puissant collectionneur avide de s’accaparer le précieux bijou, Taddeuz va découvrir qu’il possède un don très particulier grâce auquel il pourra sauver ses cinq camarades de classe, en particulier sa très chère amie Altaïr, et retrouver la trace de la parure disparue.
Au cours de cette mission, tous auront été confrontés à des situations si incroyables qu’à son retour, Taddeuz décidera, malgré le désaccord de son père le régent, d’en faire le récit en publiant ses mémoires.





Mon Avis :



Malheureusement, je n'ai pas aimé ce livre. Non pas à cause de l'histoire, ni de la plume de l'auteur qui, je trouve sont magnifiques. 
L'aventure de Taddeuz m'a déplu à cause du personnage principal. Taddeuz est typiquement le genre de personnage que je n'aime pas retrouver dans un roman. De mon point de vue, je l'ai trouvé hautain, prétentieux, qui n'a de yeux que pour sa belle. Certes, on peut noter une amélioration de son comportement durant sa mission au Mexique, mais elle reste moindre. 

À présent, j'aimerais vous parler des bons côtés de ce livre, même si ce livre ne m'a pas plu, il a beaucoup de qualités. 

Premièrement, la plume de l'auteur. Taddeuz et le collier Aztèque est un récit riche en description, il est coloré et rempli de beaucoup de détails. 
J'ai beaucoup aimé l'univers que l'on découvre dans ce livre, un mélange entre Poudlard et l'école des sortceliers dans Tara Duncan, sans trop le côté "sorcier", mais on y trouve un brin de magie.
Il y a une belle originalité dans le roman que ce soit le système éducatif créé par l'auteur ou les créatures qu'on y trouve. 

Ce roman est un vrai voyage qui m'a transportée jusqu'au Mexique, la terre des Aztèque et le moyen de transport était vraiment intriguant. Je ne peux pas vous en dire plus sans vous spoiler, désolé.
Dès le début du récit, nous avons des liens qui se font vers le Mexique, que ce soit par la langue, ldes élèments décoratifs, des animaux et même de la musique !
Il y a un vrai travail de la part de l'auteur pour nous amener cette culture entre les pages de ce livre. 

Ce livre est une vraie aventure, ce côté de quête est vraiment présent dans le récit, une sorte de mission à la Indiana Jones. 

Je conseille ce livre à ceux qui aiment les aventures et les livres qui font voyager !




Pour retrouver l'auteur et le livre : 
 


Pour vous procurer le livre et en savoir plus sur la maison d'éditions, rendez-vous sur : https://www.lasafranede.com/

Pour s'adresser à Taddeuz ou sa page FB Taddeuz à Glenowl ACADEMY : Taddeuz@glenowlacademy.com


1 commentaire:

  1. Merci pour cette belle chronique, surtout si l'on considère que le jeune Taddeuz vous a quelque peu déplu. Mais comme vous avez pu le constater, il s'agit du premier tome de ses mémoires, et il est permis d'espérer que le mode éducatif choisi par son papa va le conduire à évoluer positivement, en sorte de devenir un roi digne de ce nom le moment venu... :) En tous cas c'est cette direction que j'ai choisi de suivre (m'offrant ainsi une certaine marge de manoeuvre) en retranscrivant ses propos avec ce premier ouvrage. Peut-être lirez vous avec plus de plaisir le second, ou le troisième volume?
    Quoiqu'il en soit merci infiniment pour vos jolis compliments. Ils me vont droit au coeur.

    RépondreSupprimer