mardi 22 mai 2018

L'ennui du mort-vivant


"Â ce moment précis, j'hésite entre : répondre à Jad, m'enfiler ma bière cul sec ou la balancer en direction du miroir juste derrière Ramirez, hurler à la face du monde qu'il me fait gerber, démonter la table pour en faire du petit bois pour le prochain barbecue, ou entamer une dépression au long cours. 
Comme je suis du genre raisonnable, j'opte pour une réponse à Jad.
- Kryptonite"


Auteur : Luc Doyelle
*
Titre : L'ennui du mort-vivant
*
Édition : Autoédité






Synopsis :


Tout le monde a, dans son entourage, un ou plusieurs tueurs en série (serial killers). C’est du dernier chic dans les salons mondains.
Mais connaissez-vous les tués en série (serial killed) ? Ah, on fait moins le malin, hein ?
Oui, je sais, vous allez me dire : ça n’existe pas. Personne ne peut mourir plusieurs fois.
Vraiment ?
Laissez-moi vous raconter l’histoire d’un casse-couilles de classe mondiale, un alcoolo de premier ordre, surnommé le vrai con malté.
Peut-il, à l’instar des chats, posséder neuf vies ? Ou s’épuisera-t-il avant ?
Une seule façon de le savoir : se jeter sur « L’ennui du mort-vivant ».
À vos risques et périls.



Mon Avis :


 Je n'ai jamais autant ris pendant une lecture ! 
Dès le début, l'auteur s'adresse à nous avec une touche d'humour pour ensuite nous présenter un récit mêlant l'auto dérision, une aventure grotesque et une touche d'incertitude.

Passé le prologue, le fil de l'histoire est un peu difficile à trouver. J'ai été un peu perdue au début, mais j'ai très vite été pris par le rythme rapide de l'intrigue. 

L'histoire est ponctué de références et de clin d’œil en tout genre. Je dois l'avouer, je suis sûr d'avoir loupé quelques-unes de ces références. 

Ce que j'ai particulièrement aimé dans ce récit, c'est l'humour dont fait preuve l'auteur. À travers son histoire, il se moque de sujets d'ordinaire très sérieux. Le plus flagrant est la Mort. Comment j'ai pu en rire ! J'ai cru également décelée une moquerie envers les terroristes.

 Les personnages sont eux aussi, construits avec une pointe d'humour, le duo que forme Lucius et Jad est à la fois surprenant et hilarant. Je me suis senti très proche de Lucius quand celui-ci a parlé de son problème de moustique ^^'  Enfin un héros qui a le même problème existentiel que le lecteur !

Ce roman est sans prise de tête, on le lit, on rigole et c'est tout !

J'ai lu ce roman d'une traite, le sourire aux lèvres du début jusqu'à la fin. Cette lecture m'a fait chaud au cœur et j'en remercie l'auteur.



 Pour retrouver l'auteur et le livre :


Pour acheter le livre  : https://amzn.to/2IBibuZ





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire