lundi 14 mai 2018

Les Enfermés




"- Un fauteuil roulant ?
- Oui
- Un cispé en fauteuil roulant ?
- Oui
- L'ironie de la situation ne vous échappe pas, j'espère."





Auteur : John Scalzi
*
Titre : Les Enfermés / Lock In
*
Édition : L'Atalante 







Synopsis :


Un nouveau virus extrêmement contagieux s'est abattu sur la Terre. Quatre cents millions de morts. Si la plupart des malades, cependant, n'y ont réagi que par des symptômes grippaux dont ils se sont vite remis, un pour cent des victimes ont subi ce qu'il est convenu d'appeler le "syndrome d'Haden" : parfaitement conscients, ils ont perdu tout contrôle de leur organisme ; sans contact avec le monde, prisonniers de leur chair, ils sont devenus des "enfermés".
Vingt-cinq ans plus tard, dans une société reformatée par cette crise décisive, ces enfermés, les "hadens", disposent désormais d'implants cérébraux qui leur permettent de communiquer. Ils peuvent aussi emprunter des androïdes qui accueillent leur conscience, les "cispés", voire se faire temporairement héberger par certains rescapés de la maladie qu'on nomme "intégrateurs"...

Haden de son état, Chris Shane est aussi depuis peu agent du FBI. À sa première enquête, sous la houlette de sa coéquipière Leslie Vann, c'est justement sur un intégrateur que se portent les souspçons. S'il était piloté par un haden, retrouver le coupable ne sera pas coton. 
Et c'est peu dire : derrière une banale affaire de meurtre se profilent des enjeux colossaux , tant financiers que politiques.




Mon Avis :


Au début de ma lecture, j'ai été très emballé par le monde que nous décrit Scalzi, le synopsis m'a beaucoup rappelé le Siècle Phénix, tome 1 : L’Odyssée des sœurs fantômes de Thomas Henninot.
Après avoir lu quelques chapitres, le fil de l'histoire est quelque peu retombé, peu être est-ce moi, mais j'ai eu beaucoup de mal à recommencer ma lecture.
J'ai finalement pu reprendre le rythme suite à un moment de flottement.
L'histoire est vraiment très intéressante et le monde qu'à crée l'auteur est très bien construit. Certes, au départ c'est quelque peu difficile à comprendre, mais une fois que vous avez le vocabulaire de base, l'histoire est plus claire.
Un bon point aussi pour ce livre c'est qu'on ne commence pas l'histoire pendant la période d'intégration des "hadens", mais un fois qu'ils sont parfaitement intégrés dans la société. 
Dans ce livre nous avons un côté très roman policier avec l'enquête, les indices, etc.. et de l'autre côté nous avons quelque chose de futuriste, un peu science-fiction. Le mélange est très bien réussi et plutôt surprenant.

La plume de l'auteur est très agréable, on prend un vrai plaisir à découvrir son univers. J'ai beaucoup aimé l'interface de "L'Agora", crée pour recueillir la conscience des hadens. L'image que je m'en fais est assez proche du jeu "Oz" présent dans Summer wars où les personnes du monde entier incarne un personnage virtuel ayant des multitudes de caractéristiques. (bande annonce https://www.youtube.com/watch?v=dYUzSqBEH2Y)
Ce que j'ai particulièrement apprécié dans l'Agora c'est la possibilité de ce crée son petit chez soi. Personne ne peut y accéder sans qu'on vous y invite et vous pouvez lui donner l’apparence que vous voulez.

Les Enfermés est un curieux mélange entre robotique, mystère, complots et science-fiction. Si vous aimez ce genre de roman, je vous le recommande !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire