lundi 30 juillet 2018

Terminus pour l'humanité








Auteur : Arnaud Niklaus
*
Titre : Terminus pour l'humanité
*
Édition : Mon petit éditeur













Synopsis :


 Avec Arnaud Niklaus, l'horreur rôde dans les lieux les plus surprenants et prend les formes les plus inattendues. Le mal se cache souvent sous une apparence innocente : le sourire d'une belle-mère, une serveuse sympathique, ou encore un enfant. D'une écriture simple, directe, l'auteur nous fait découvrir de nouveaux territoires, aux confins de l'étrange et du fantastique. Huit nouvelles pour trembler et découvrir toutes les facettes de l'horreur...



Mon Avis :


 C'est le meilleur recueil de nouvelles que j'ai jamais lu. Un mélange parfait entre terreur, frissons et humour noir. Cela faisait très longtemps qu'un livre ne m'avait pas fait frissonner, je n'ai pas osé le lire le soir avant de m'endormir pour tout vous dire. 
Ce qu'il y a de particulier dans ce recueil, c'est l'intrigue des nouvelles, quand vous commencez votre lecture tout va bien, mais au fur et à mesure que vous avancé dans l'histoire vous pressentez que ça ne va pas bien se terminer...
Toutes les nouvelles à une exception près se terminent mal. Par moment, j'ai eu la chair de poule et la fin de certaines nouvelles m'a fait sourire.
J'aime l'humour noir et on est en pleins de dedans...

Dans ce recueil, l'auteur nous montre que le mal est partout, il promettait de nous montrer les facettes de l'horreur dans son synopsis et il a tenu sa promesse.

Il y a une nouvelle dont j'aimerais vous parler, car elle m'a marqué par ce qu'elle dénonçait.
Elle s'intitule "L'appel aux armes", on y découvre un jeune garçon investit d'une mission, un enfant dont la vision à été biaisé par un nouvel ami sur les réseaux sociaux.
Dans cette nouvelle, Arnaud Niklaus nous parle de l'endoctrinement d'un jeune garçon qui ne se rend compte que trop tard de ce qu'il s'apprête à commettre. 
J'ai vraiment été impressionné de la façon dont il décrit les pensées du garçon, de la manière dont sa vision de la civilisation américaine change au fil de l'histoire. Ce qui m'a le plus ému, c'est qu'il n'a que 10 ans. 
Le plus choquant dans cette nouvelle, c'est le moment où le garçon réalise la véritable porté de sa mission et les conséquences. 

Beaucoup de nouvelles dans ce recueil ont un sens caché, une signification plus profonde qui se cache derrière les facettes de l'horreur. La peur de vieillir, celle de mourir ou encore la liberté.

Si vous aimez frissonner, l'humour noir et les histoires qui se finissent mal alors ce recueil de nouvelles va vous plaire !



Retrouver l'auteur le livre : 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire